Le diagnostic

…Nous y voilà!

Comment diagnostiquer une maladie qui provoque des règles douloureuses (douleurs qui selon votre seuil de tolérance seront difficiles à juger) et qui ne se voit pas à l’échographie ou à la radio?

Passé la trentaine, la maladie, déjà bien présente dans mon corps, se faisait de plus en plus handicapante (plus d’infos sur mon témoignage).

En larmes chez mon gynécologue et ne trouvant certains jours plus la force de me lever le matin pour aller travailler  tellement les douleurs devenaient insupportables…ce sera finalement mon gastro-entérologue qui soulèvera l’hypothèse d’une endométriose, après plus de 3 années du supplices et recherches !

Comment?…tout simplement en me prescrivant une IRM pelvienne.

Cela a été le seul examen qui m’a permis de visualiser les nombreux tissus qui avaient migré aux 4 coins de mon abdomen.  Provoquant des adhérences entre mon colon, ma vessie, mes ovaires et les parois abdominales.

Aujourd’hui les causes de cette maladie restent toujours encore incertaines. Personnellement, je ne connais personne dans ma famille qui a contracté la maladie.

Le constat que j’ai pu faire et que je peux me permettre de partager avec vous, c’est qu’il est raisonnable et préférable de demander plusieurs avis médicaux différents. Car quand les symptômes persistent, pendant plusieurs années, et que votre professionnel de santé n’a pas véritablement pu poser de  diagnostique, il faut parfois se demander si cette personne n’est pas dépassée par la situation ou n’a tout simplement pas suffisamment d’expérience ou de connaissances dans ce domaine. Là encore, il s’agit d’un avis personnel, propre à mon vécu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *